Le tournesol

Publié le 2 Novembre 2014

Le tournesol

Voici venu l'automne, les tournesols qui ont illuminé le jardin cet été font maintenant triste mine. Mais surtout gardez-les encore, car ils représentent une source alimentaire pour les mésanges.

  • Du soleil dans le jardin

Le tournesol est originaire du continent américain et appartient à la famille des Astéracées. C'est une plante facile à cultiver. Les semis se réalisent dès fin avril jusqu'à la mi-mai directement en pleine terre. Cependant pour éviter qu'ils ne se fassent dévorer par les limaces ou escargots de passage, vous pouvez aussi les faire grandir en godet et les repiquer ensuite.

Ils se plaisent dans tout type de sol, avec une préférence toutefois pour les sols calcaires. Les tournesols aiment les sols frais, il faut donc les arroser pour favoriser l'enracinement, puis pailler avec de la tonte de gazon ou du broyat de branche.

Il va sans dire qu'il leur faut un emplacement ensoleillé. Au fait, contrairement à une idée reçue, la fleur ne suit pas la course du soleil, elle reste orientée dans sa direction (est/sud-est). Il est conseillé de les tuteurer pour éviter qu'ils ne se couchent avec le vent ou de ramener la terre au pied en monticule.

Dans un jardin potager de cultures associées, le tournesol est un excellent compagnon pour les haricots grimpants, les concombres ou cornichons, les ipomées pour lesquels il fera un bon tuteur. Plantés en rangée, ils peuvent constituer une barrière végétale qui offre de l'ombre si besoin.

Il existe une grande variété de tournesols tout aussi décoratifs les uns que les autres : qu'ils soient nains (1m) ou géants (+ 4m de haut), à fleurs simples, doubles ou en forme de pompons. Le choix est offert aussi quant aux couleurs : les tons varient du jaune or aux tons rouille ou soufre.

  • Le soleil des auxiliaires

Le tournesol, dont la floraison s'étale de juillet aux gelées, est une plante utile aux auxiliaires. Très mellifère, la fleur attire les pollinisateurs. A partir de fin septembre/début octobre, ce sont les mésanges qui en récoltent les graines.

Si vous voulez attirer durablement la faune auxiliaire, évitez de faire le grand nettoyage d'automne. Certes les récoltes sont passées, la végétation fanée n'est pas très esthétique, mais laissez sur pied le maximum de plantes, c'est une source de refuge et d'alimentation pour les auxiliaires. Trop de jardins deviennent des déserts biologiques en cette saison !

Sinon, vous pouvez aussi couper les têtes de tournesol fanées et laisser mûrir les graines que vous donnerez ensuite aux oiseaux. Il faut savoir que le tournesol a la capacité de nettoyer les sols pollués (il est utilisé par ex. pour la décontamination radioactive). La plante extrait du sol les polluants, mais ceux-ci sont stockés dans la plante et les graines. Aussi pour aider les oiseaux à passer l'hiver, je vous conseille de remplacer les graines de tournesols achetées dans le commerce, dont on ne sait pas vraiment ce qu'elles contiennent, et de leur servir plutôt les graines de tournesol de votre jardin, bio bien sûr !!

Rédigé par emmanuelle

Publié dans #les pieds sur terre

Commenter cet article