Publié le 23 Janvier 2013

Un outil pour travailler le sol : la grelinette

La grelinette, un outil ergonomique qui respecte la vie du sol

Voilà un outil indispensable au jardin qui met fin aux mémorables corvées de bêchage. Inventée après guerre par un savoyard, Mr Grelin, cet outil se présente comme une sorte de bêche avec de longues dents espacées de 10cm et surtout pourvu de deux manches. Et c'est là, à mon sens, la géniale invention: 2 manches qui permettent de travailler en ayant le dos toujours droit. Contrairement à la bêche traditionnelle, le corps n'est pas deséquilibré, les 2 bras travaillent de concert, plus de flexion, plus de dos soumis à l'effort, finis les reins cassés !

La grelinette s'utilise suivant un principe de levier pour aérer le sol sans avoir à le retourner. Les dents s'enfoncent dans le sol et un simple mouvement d'avant en arrière suffit à ameublir le sol. On travaille en général à reculons. Ses longues dents permettent un travail du sol profond, à 25/30cm, et ce même avec une terre lourde et avec peu d'effort. Pour vous donner une idée, j'ai transformé près de 500m2 de prairie en jardin potager à l'aide d'une grelinette et de mes petits bras sans fatigue, courbatures, ni mal de dos... c'est vraiment impressionnant. La grelinette peut servir aussi à incorporer du compost ou des engrais verts.

Outre l'aspect ergonomique indéniable, cet outil et la manière de l'utiliser sont favorables à un jardinage écologique dans le sens où le travail du sol épargne la vie microbienne du sol puisqu'il n'y a pas de retournement de la terre.

C'est la raison pour laquelle la grelinette est de plus en plus connue. Elle est toujours fabriquée par la famille Grelin en Savoie (www.graines-grelin-grelinette.com ). Comme la marque est déposée, elle est commercialisée sous d'autres noms : aérobêche, biobêche... et plus ou moins bien imitée.

Si vous choisissez d'acquérir une grelinette, ou un modèle similaire, soyez attentif à la courbure des dents (certaines n'en sont pas pourvues donc perte de l'effet levier recherché). On trouve des grelinettes avec 3, 4 ou 5 dents; je recommande pour les femmes celle à 4 dents car elle est plus maniable. En revanche celle à 3 dents, ayant moins de largeur, me semble moins performante.

Efficace, sans fatigue pour le jardinier, favorable à la vie du sol : elle mérite bien sa place dans la cabane à outils du jardinier.

Rédigé par emmanuelle

Publié dans #la main verte

Publié le 19 Janvier 2013

Les fonctions des êtres vivants du sol

Le sol est un écosystème où les êtres vivants, faune et flore, sont les maillons d'une chaine alimentaire qui inter-agissent entre eux. Pour comprendre le caractère fondamental d'un sol vivant, il faut s'intéresser aux processus écologiques qui se jouent dans le sol.

Les cloportes, les collemboles qui se nourrissent en surface de la litière en décomposition sont des insectes recycleurs. Ces acteurs ont pour mission de transformer la matière organique en éléments assimilables par les plantes. En matière de digestion et brassage de la matière organique, le travail des vers de terre avec leurs incessantes allées et venues est bien connu. De plus en creusant leurs galeries, ils aèrent le sol, facilitant ainsi l'infiltration de l'eau et participant à l'ameublissement du sol.

Autre fonction : sous l'action des micro-organismes, la roche-mère en profondeur se dégrade et libère des argiles et des sels minéraux. Ces argiles, qui ont une forte capacité à fixer la matière organique sont indispensables à l'amélioration de la structure du sol.

Une contribution beaucoup moins connue est celle résultant des fonctions d'échange à double sens qui se réalisent en profondeur. Champignons et bactéries sont capables d'extraire eau et nutriments du sol pour les mettre à disposition des plantes. Aussi pour s'assurer cet approvisionnement nutritif, les plantes vont les attirer en développant leur réseau racinaire (la rhizosphère) dans lequel ils vont trouver à se nourir. Plus surprenant, la plante est capable de sélectionner différents types de bactéries en fonction des éléments nutritifs dont elle a besoin. Ainsi la rhizosphère fonctionne comme sorte de cantine collective qui approvisionne plantes et micro-organismes. Belle leçon de coopération...

La biodiversité présente dans le sol joue un rôle essentiel sur la dynamique et la fertilité de la terre du jardin : humification, fertilisation, symbiose, association, collaboration... Le rôle de la vie du sol est aujourd'hui reconnu et étudié car elle a encore d'autres secrets à révéler.

Publié le 13 Janvier 2013

Acheter ses semences
Au commencement il y a des graines !

Acheter des sachets de graines n'est pas compliqué en soit, on en trouve en vente un peu partout. Pourtant, partant du principe qu'acheter peut être un acte citoyen, politique, voire éthique... mieux vaut savoir ce qu'on achète lorsqu'on est consomm'acteur.

  • les variétés commerciales

Vous trouverez dans le commerce des variétés classiques, des hybrides F1 et des variétés dites "nouvelles". La grande majorité des graines présentes dans le commerce sont produites par une dizaine de groupes semenciers qui dominent le marché : les Monsanto, Syngenta, Limagrain, Dupont et autres Bayer... contrôlent ensemble + de 50% des semences sur la planète. Par le jeu des réglementations et du système des brevets, ces puissantes industries semencières ont réussi à imposer une uniformisation des variétés cultivées et de fait à s'appropier le vivant.

  • les variétés paysannes

Principe même de l'agriculture depuis sa naissance, les hommes ont sélectionné, adapté et transmis de génération en génération les diverses variétés qu'ils consomment. Certaines entreprises semencières artisanales tentent de conserver ce geste ancestral, de maintenir des variétés anciennes et de protéger la diversité des semences cultivées. Travaillant souvent en bio ou en biodynamie, ils s'engagent dans la sauvegarde de cette biodiversité cultivée au jardin, aujourd'hui menacée par la domination de quelques variétés standardisées.

(pour en savoir plus www.semonslabiodiversité.com)

Alors entre les "variétés paysannes" à l'histoire ancienne, cultivées, transmises depuis des générations et adaptées aux terroirs et les "variétés commerciales" produites par des sociétés monopolistiques, le plus souvent hybrides F1 et sélectionnées pour leur rendement mon choix est fait... et personnellement je me fournis principalement chez BIAUGERME ou GERMINANCE,

mais ils ne sont pas les seuls à proposer de belles collections de plantes oubliées à redécouvrir, en vente par correspondance ou sur Internet.

Pour finir, acheter des semences bio, c'est certes un geste pour soutenir une filière mais surtout le moyen de produire ensuite ses propres graines (chose techniquement impossible avec les hybrides). En plus, le plaisir éprouvé à faire ses propres semences, les échanger avec d'autres jardiniers est incomparable à celui de poser un sachet de graines dans son caddie.

Publié le 2 Janvier 2013

Et si cette année vous décidiez de créer votre potager

Vous vous demandez encore pourquoi vous n'avez toujours pas installé quelques légumes dans votre jardin? vous pensez sans doute que cela vous demandera trop de temps et de travail? vous éludez peut-être en songeant qu'il vous faudra probablement des connaissances botaniques?

et si cette année vous décidiez de créer un potager

Sachez qu'il est possible de cultiver un jardin potager et d'y récolter de vraies satisfactions... et c'est à la portée de tous

Voici quelques bonnes raisons qui vont forcément venir vous titiller tous les sens

Bien entendu, au potager, on pensera avant tout au plaisir du goût. Cultiver, récolter et cuisiner ses propres légumes, c'est l'assurance de consommer des produits sains, frais, goûteux. Avec des fraises ou des tomates bien juteuses cueillies à maturité, vous allez retrouver des saveurs d'enfance ou découvrir des goûts qui malheureusement se sont légèrement perdus sur la grand'route de la standardisation actuelle du marché. Et c'est toujours valorisant de proposer au menu des légumes que vous aurez fait pousser par vous-même.

Vous verrez aussi que toucher la terre, tenir entre ses mains des graines, source de vie faut-il le rappeler, c'est se reconnecter avec la nature.

mais encore, dites-vous?

Jardiner est une activité de plein air à laquelle l'ensemble de la famille peut être convié. Entendre les cris de joie de vos enfants ou petits enfants émerveillés devant leurs découvertes, respirer la nature le temps d'une pause bucolique c'est ressourçant. Cette expérience de nature ravit à tous les coups nos sens endormis par la routine quotidienne.

Vous êtes gourmand, curieux de nature, vous croyez en la beauté du geste : sans nul doute vous serez comblé. Alors c'est décidé cette année vous vous lancez dans la création d'un jardin potager? vous verrez qu'il est possible de ré-enchanter son quotidien en cultivant son jardin

à suivre ... créer son potager

Rédigé par emmanuelle