Publié le 9 Juillet 2014

Utiliser le pouvoir des plantes pour prendre soin de son jardin est économique et naturel. Une fois connus les principes de base de la fabrication des extraits végétaux, faire son purin soi-même n'est compliqué en soi : cela demande un peu d'observation, une dose d'expérience (qui s'acquiert avec le temps), quelques minutes par jour et surtout de suivre un minimum de règles.

  • Les ingrédients / le matériel

Pour 1 kg de plante fraîchement cueillie, 10 litres d'eau de pluie.

Vous aurez besoin d'un récipient en plastique (type seau ou poubelle suivant le volume), une passoire (ou un linge), des bouteilles ou bidons en plastique pour le stockage.

  • La recette

Hachez grossièrement les plantes dans le récipient (en évitant de garder les fleurs ou les parties grainées) et ajoutez l'eau de pluie. Couvrez et placez le récipient dans un endroit à l'abri du soleil, au frais. Brassez chaque jour quelques minutes et surveillez la présence de bulles : attention ici il ne s'agit pas des grosses bulles résultant du brassage, mais de petites bulles qui remontent en surface (comme dans les boissons pétillantes).

Lorsque les bulles ont disparu, voici venu le signe que la fermentation est terminée. Cette étape est critique; combien de purins laissés au fond du jardin finissent en putréfaction !

Bon à savoir : le temps nécessaire à la fermentation varie en fonction de la température ambiante, mais généralement à 18/20°C la fermentation se fait en - de 15 jours.

C'est le moment de passer la préparation à la passoire pour ôter les morceaux de végétaux et ne garder que le liquide qui sera aussitôt mis en bouteille. L'extrait obtenu pourra se conserver ainsi à la cave (à environ 12°C) à l'abri de la lumière. Les résidus de plantes récupérés dans la passoire pourront être mis au compost. L'ortie est un excellent activateur de compost.

La préparation sera ensuite utilisée après dilution soit en arrosage au pied de la plante, soit en pulvérisation du feuillage.

Rédigé par emmanuelle

Publié dans #la main verte