Publié le 2 Septembre 2014

Planter des fraisiers

Le fraisier est une plante vivace, mais qui nécessite d'être renouvelée tous les 4 ans. Le mois de septembre est la meilleure période pour installer une fraiseraie, alors voici quelques conseils.

  • La préparation de la fraiseraie

Le fraisier se plait dans tout type de sol, avec une préférence cependant pour les sols acides. Si vous avez un sol humide et compact, je vous conseille de préparer des buttes plutôt hautes. La butte a l'avantage d'aérer et d'accélérer le réchauffement du sol au printemps. En revanche en sol léger et bien drainé, les fraisiers peuvent être installés sur sol plat. La terre doit être bien riche et protégée. Vous allez couvrir le sol avec une couche de résidus de résineux : branchages broyés, aiguilles, écorces... Vous pouvez semer un engrais vert comme la moutarde blanche qui gèlera durant l'hiver, soit préalablement, soit entre les plants nouvellement installés.

Vous avez préparé la planche qui accueillera les fraisiers, maintenant voyons comment mettre en place les plants.

  • La plantation des fraisiers (par stolon)

Le pied de fraisier produit durant l'été des rejets : une tige rampante sur laquelle un jeune plant va se former et s'enraciner progressivement, ce sont des stolons.

Vous pouvez acheter des plants dans le commerce, mais franchement je vous recommande d'utiliser des stolons pour créer ou renouveler une fraiseraie. L'avantage c'est que vous connaissez déjà le goût des fraises, en sélectionnant des stolons sur les variétés qui vous plaisent, et surtout c'est offert par Dame Nature ! Bon, il est vrai qu'il faut bien commencer par avoir des fraisiers sous la main pour en prélever des stolons, mais peut-être connaissez-vous quelqu'un ayant de délicieuses fraises.

(Sachez en revanche que si vous n'avez pas l'intention de récupérer de stolons, mieux vaut les couper régulièrement pour que la plante se concentre sur la fructification)

Pour replanter un jeune fraisier issu d'un stolon, vous allez couper la tige qui relie le jeune plant au pied mère et tout simplement le déplacer à l'endroit prévu. Les racines doivent pouvoir s'étendre largement donc vous utiliserez de préférence une petite pelle plutôt qu'un plantoir. De plus, le plant ne doit pas être enterré trop profondément. Veillez bien à ce que les premières feuilles affleurent juste à la surface du sol.

Les pieds seront placés en quinconce à 50/60 cm de distance. Bien entretenus, ces jeunes plants donneront de beaux pieds qui se développeront en volume. En attendant, l'espace libre entre les plants sera utilisé pour planter des salades ou mieux de l'ail ou des oignons de printemps. L'association des liliacées avec les fraisiers est bénéfique car leur présence limite la moisissure des fraises.

  • C'est le bon moment !

Si vous suivez les rythmes lunaires, vous allez repiquer les plants en lune descendante (cette année la seconde quinzaine de septembre) et idéalement en "jour fruit" (les 21, 22, 23 septembre). Dernier conseil pour booster ces jeunes plants, vous pouvez épandre du purin d'ortie avant l'hiver sur le sol de la fraiseraie. Ensuite attendez que la nature se réveille, vous verrez ces nouveaux plants seront à même de produire des fruits dont vous vous régalerez dès juin prochain.

Rédigé par emmanuelle

Publié dans #la main verte