Publié le 7 Octobre 2014

Le pâtisson

Appartenant à la grande famille des courges, je suis plutôt dodu, bien arrondi et bosselé sur les bords. Avec ma jolie forme de fleur, je suis le pâtisson. Souvent blanc, parfois oranger ou vert-jaune ou même panaché. Je suis une cucurbitacée parmi les plus consommées en Europe centrale et au Moyen Orient.

Ma chair est épaisse avec un léger goût de fond d'artichaut, on remarquera chez ma soeur oranger un parfum plus musqué. Ma forme si particulière m'a valu des surnoms tels que "couronne impériale" ou "bonnet de prêtre"... c'est dire !

Les jardiniers me cultivent comme la courgette, bien que j'occupe un peu plus d'espace qu'elle. On peut me récolter soit jeune (immature) avant d'avoir atteint un diamètre de 10 cm, soit arrivé à maturité, dans ce cas je me conserve bien mais ma peau est très dure. Cueilli jeune, on me consomme soit froid en vinaigrette, soit frit ou sauté comme les courgettes. En revanche à l'état mature, en raison de la dureté de ma peau, je réclame un passage à l'eau bouillante 15/20 mn. Il sera alors plus facile à la cuisinière d'extraire ma chair. Farci je suis aussi délicieux.

Mais si vous voulez faire sensation en jouant avec ma jolie silhouette très décorative, je vous conseille de me découper sur le haut, comme un chapeau, d'enlever les graines et de racler la chair avec une cuillère. Ensuite, vous la cuisinez à votre convenance, puis vous incorporez votre préparation à l'intérieur de mon corps évidé qui fera office de plat. Ainsi présenté, je puis vous assurer que je ferai honneur à votre table !

Rédigé par emmanuelle