Publié le 1 Août 2015

Planter des choux

Certes Monsieur Chou est moins glamour que Madame Tomate, mais un potager sans choux c'est un peu comme un ciel sans oiseaux !! Début août, voici venu le dernier moment pour planter des choux, alors si vous n'avez pas encore d'oiseaux dans votre ciel, allez-y il est encore temps pour planter quelques choux que vous récolterez cet hiver.

  • il y en a pour tous les goûts

Dans la famille de Monsieur Chou, c'est la diversité qui règne : chou pommé à feuilles frisées, cabu à feuilles lisses, chou pointu, chou rouge, vert ou blanc... sans oublier les cousins chou fleur, chou de Bruxelles ou brocoli. Il y a de quoi trouver chaussure à son pied en toute saison : collection chou d'hiver, chou de printemps, chou d'été et d'automne. En outre, le chou est bon pour la santé et très nutritif. Riche en vitamines C et en acides foliques et faible en calories, le chou se déguste cru rappé en salade ou cuit, braisé, farci...

  • on sait planter les choux...

Les choux sont de culture assez facile. Ils exigent un sol riche en humus et frais, et apprécient les terres argileuses. Si vous avez cultivé des pois ou des fèves au printemps, ils seront installés de préférence sur ces planches pour bénéficier de l'apport d'azote libéré par les légumineuses. Plantés assez profondément, jusqu'à la base de leurs feuilles, ils seront arrosés régulièrement et paillés pour maintenir l'humidité au sol. Attention le chou est sensible au stress hydrique.

  • ... avec de bons compagnons

Le principal sujet d'inquiétude pour le jardinier reste que le chou a une fâcheuse tendance à attirer les ravageurs. Voilà le problème : des papillons comme la piéride du chou ou la noctuelle peuvent réduire à néant nos efforts. Pourtant tout n'est pas perdu si le chou est cultivé avec des compagnons protecteurs. En jouant avec les associations de culture, il est possible de créer dans le potager des barrières olfactives qui tiendront à l'écart ces papillons. La proximité de la tomate ou du céleri avec leur forte odeur est efficace. Petite astuce de jardinière : lorsque j'enlève les gourmands sur les plants de tomates, je les dispose auprès des choux (les gros gourmands sont mêmes plantés à leur côté). La bourrache qui attire les auxiliaires, dont les syrphes, sont aussi de bons compagnons : les larves de syrphes se nourrissant de pucerons ou de chenilles comme celles de la piéride. Autre possibilité en cas d'attaque : appliquer en pulvérisation un extrait de tanaisie, plante répulsive indispensable au jardin.

Enfin un dernier conseil en cette période de forte chaleur et de sécheresse favorable au développement des altistes, autres petites bêtes agaçantes qui perforent les feuilles de chou, il faut particulièrement être attentif à maintenir le sol humide.

Rédigé par emmanuelle

Publié dans #la main verte