Publié le 7 Juillet 2017

Ils surgissent dès les premières belles journées et animent le jardin l'été durant, les papillons sont de précieux auxiliaires à accueillir.

Des auxiliaires ...

A part la piéride, qui peut causer de sérieux dégats, tous les papillons sont les bienvenus et participent à la biodiversité du jardin. Butineurs, ils jouent un rôle dans la pollinisation. Ils sont la proie de nombreux prédateurs : oiseaux, chauve-souris, hérissons et autres insectes carnassiers dont la présence au jardin est utile comme auxiliaires. Ils limiteront également les papillons nocturnes plus nuisibles.

Pour les attirer il faut bien sûr leur offrir des fleurs riches en nectar : reine marguerite, cosmos, aster, giroflée, scabieuse, centaurée... thym, lavande ... ils visitent aussi les légumes laissés à monter en graine : poireau, panais, persil, chou, roquette... Sans oublier le fameux buddléia, dit arbre à papillons, qui leur fournit un nectar sucré tout l'été.

... qui apprécient les orties

Mais si vous voulez que les papillons ne soient pas juste des visiteurs de passage papillonnant de fleur en fleur et de jardin en jardin, il faudra que le votre soit accueillant pour les chenilles également. Car avant d'être papillon, n'oublions pas qu'il est chenille !

Et entre un jardin type green de golf et un jardin leur présentant des herbes folles, leur choix est vite fait. Les hautes herbes sauvages leur permettent de se reproduire (les chrysalides s'accrochant sur de longues tiges sèches) et de nourrir les chenilles.

Oubliez aussi la guerre aux orties, car elles sont très appréciées par de nombreux papillons. Lieu d'accouplement et où grandit la chenille, les orties sont prisées du paon du jour, robert-le-diable, vulcain, petite tortue... Il est donc utile de laisser un lieu de vie où la tondeuse sera persona non grata, où les graminées, le trèfle et autres légumineuses sauvages nourriront les chenilles.

Enfin pour passer l'hiver, un sol laissé tout nu ne sera jamais accueillant comparé à du paillis de débris végétaux pour abriter cocons et chenilles.

Voilà pourquoi les papillons s'installeront durablement dans un jardin riche de biodiversité trouvant ainsi de quoi se nourrir, se reproduire et hiverner.